Enjeux des formations, présentation des examens

Enjeux de la formation

 

L’automobiliste doit avoir des connaissances:

-sur la réglementation routière présentée comme une sorte de contrat raisonnable que les
usagers des voies publiques doivent respecter, dans leur propre intérêt, pour que la circulation
soit sûre.

-sur les capacités des conducteurs à connaître leurs limites affectées par diverses causes,
notamment la fatigue et l’intoxication alcoolique.

-sur les autres usagers afin de connaître les particularités de leurs comportements et de
comprendre l’aspect social de la conduite.

-sur les routes et leur environnement afin de pouvoir s’adapter avec le minimum de risques      aux diverses conditions de la circulation.

-sur l’insécurité routière et sur les principaux facteurs des accidents afin que chacun comprenne quels sont les risques qu’il court et ce qu’il peut faire pour les diminuer.

L’automobiliste doit acquérir et développer des automatismes, des habitudes et des savoir-faire. Il
doit pouvoir détecter rapidement les indices formels et informels, et grâce à cela il doit pouvoir
anticiper. Il doit être capable de prendre des décisions utiles et d’agir pour supprimer ou diminuer ces
risques. Il s’agit également d’une éducation. La formation permettra de développer chez
l’automobiliste des attitudes favorables à la sécurité.

 

 

Déroulement de la formation   

Une évaluation d’1 heure sera faite en voiture: elle permettra de faire un bilan objectif des

performances et de faciliter l’estimation de vos aptitudes.
La formation théorique pourra être suivie par des entraînements sur DVD tests, des cours avec un
enseignant, par internet avec le code en ligne et avec le livre de code.
La formation pratique sera réalisée conformément aux différents objectifs des 4 grandes étapes du
programme de formation REMC.

 

 

Déroulement des épreuves

L’épreuve théorique générale

Pour passer l’épreuve du code, il faut avoir au moins 17 ans si vous suivez la formation traditionnelle, ou 15 ans si vous suivez l’apprentissage anticipé de la conduite.

Pour obtenir cette épreuve, il faut obtenir au moins 35 bonnes réponses sur 40 questions (5 erreurs maximum).Une réponse est considérée comme juste si toutes les propositions exactes ont été validées.

Parmi les 40 questions, certaines sont en vidéo.

Le jour de l’examen, vous devez avoir en votre possession votre pièce  d’identité et votre convocation.

Votre code est valable pendant 5 ans et/ou pour 5 présentations à l’épreuve pratique.

 

L’examen pratique

Pour se présenter à l’épreuve pratique, il faut avoir au moins 18 ans ou 17 ans si vous suivez la conduite accompagnée Il faut avoir réussi l’examen du code.

Cette épreuve dure 32 minutes. Elle a pour but de vérifier si vous êtes capable de conduire seul sans mettre en danger votre sécurité ni celle des autres. Elle est évaluée par un expert, l’inspecteur du permis de conduire et de la sécurité routière.

Le jour de l’examen, l’épreuve vous est présentée individuellement par l’expert et il vous précise ce que vous allez devoir faire :

 

Réaliser un parcours empruntant des voies à caractère urbain, routier et/ou autoroutier.

Suivre un itinéraire en vous guidant de manière autonome, pendant environ 5 minutes

Réaliser 2 manœuvres différentes, dont un freinage pour un arrêt de précision et une manœuvre en marche arrière

Procéder à la vérification technique à l’intérieur ou à l’extérieur du véhicule, répondre à une question en lien avec la sécurité routière et répondre à une question sur les 1ers secours.

Appliquer les règles du code de la route, notamment les limitations de vitesse s’appliquant aux élèves conducteurs.

Adapter votre conduite dans un souci d’économie de carburant et de limitation de rejet de gaz à effet de serre.

Faire preuve de courtoisie envers les autres usagers et notamment les plus vulnérables.

 

L’évaluation réalisée par l’expert est basée sur des textes réglementaires et instructions précises qui en fixent les modalités. Cette évaluation consiste en un bilan des compétences nécessaires et fondamentales devant être acquises pour une conduite en sécurité car la conduite est un acte difficile qui engage une responsabilité forte.

A l’issue de l’épreuve, l’expert retranscrit de façon formelle le bilan de compétences dans une grille d’évaluation. Le Certificat d’Examen du Permis de Conduire, sur lequel est noté le résultat est téléchargeable au bout de 48 h (hors week-end et jours fériés) sur le site de la sécurité routière :

http://www.securite-routiere.gouv.fr/permis-de-conduire/resultats-du-permis-de-conduire .

En cas de réussite, le CEPC sera votre justificatif auprès des forces de l’ordre en attendant votre permis de conduire. Ce document est valable 4 mois maximum. Vous serez alors en période probatoire avec 6 points sur votre permis de conduire.